Production de Pascal et Olivier

Un producteur.

Notre élevage de cochon

 Nous sommes arrivés en fin 2002. L’élevage existait déjà  depuis 1986 (reprise à l’identique). Mais il y a des cochons sur cette exploitation depuis 1948 et sûrement avant.

Donc, nous élevons quelques 110 truies (7 bandes de 15 truies), 3 à 4 verrats et seulement la moitié de la suite car les bâtiments ont été conçus comme ça. L’autre moitié étant vendue à 28 – 30 jours, lors du sevrage.

Nos animaux sont nourris uniquement avec des céréales dans notre soue des temps moderne. A chaque stade physiologique, correspond un aliment adapté (sous la mère, 2ème âge, engraissement, gestante et allaitante)

Nous travaillons en 3 semaines, c’est-à-dire, que nous avons une activité principale par semaine qui se répètera au bout de 3 semaines. Et seulement une bande de truies est concernée par semaine. Donc nous avons :

- Une semaine d’insémination où l’on détecte les truies en chaleur et où on prélève la semence du verrat (que l’on divise) pour inséminer artificiellement plusieurs truies (nous effectuons peu de monte naturelle car les truies de 180 kg ont beaucoup de mal à supporter un verrat de 300 kg).

-Une semaine de mise-bas où la truie cochonne jusqu’à en moyenne 12 porcelets.

-Et une semaine où l’on sèvre les truies qui ont allaité pendant 28 jours.

Et ainsi de suite. Il faut savoir qu’une truie à une durée de gestation de  mois 3 semaines 3 jours, soit 114 jours.

Depuis peu, nous avons changé de verrats et maintenant, nous n’avons pas que des cochons « rose » mais aussi des cochons avec des taches marrons et ou noires. Les nouveaux verrats ont été acquis pour améliorer la qualité gustative pour notre vente directe.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×